Et le front national découvre la souffrance animale...enfin presque!

Added 3/4/2016

Il y a quelques semaines, marine Le Pen découvrait que son père est raciste! En ce qui me concerne je dois être devin car comme des milliers, millions de français, je le savais déjà depuis au moins trente ans. J'étais ado lorsque je l'ai découvert!

Aujourd'hui le front national découvre que les animaux sont maltraités. A celà on doit remercier l'association L214 qui a fait tout le boulot de recherche, d'information et de lutte pour montrer les dysfonctionnements au grand public! Le front national se mobilise donc pour sauver ces pauvres animaux maltraités et c'est tout à leur honneur, sauf que...

Le frant national dénnonce l'abattage selon le rituel musulman: c'est oublier le massacre pratiqué dans les box avant l'abattage et quelque soit la méthode!!! C'est aussi oublier la chasse et pire encore, la chasse à court (car il faut en avoir une très courte pour pratiquer cette chasse de lache!)!

C'est également oublier la peau de serpent (gonflés au gaz vivants), la peau de crocodiles (massacrés sauvagement), et la fourrure (dépouillés vivants).

Pourquoi le front national se focalise donc sur une seule forme de maltraitance animale (contrairement à L214 par exemple)?

Ces dames du front national ne sont-elles pas prêtes à oublier leur manteau de fourrure et ces messieurs à abandonner leurs traditions de chasse à courre (où personne ne courre à part les animaux!!!) (Cf. https://www.youtube.com/watch?v=8F1JmYnFdIY )

Afficher l'image d'origine

Ne soyons donc pas dupe! Ce n'est pas la souffrance animale que conteste le front national mais le rituel d'abattage musulman. Dans le cas contraire j'attends que la famille Le Pen au grand complet fasse son coming out et annonce qu'elle est végan!!!!!!!

 

Tags :
Category : Not specified | Comments (0) | Write a comment |

visite à a sous-préfecture

Added 29/6/2012


Vendredi 6 Janvier 2012 : Sous-préfecture de Palaiseau (91)

tic tac....

Il est 9H20. Sur le trajet j'ai cherché les documents nécessaires. Ma pochette cartonnée est pête. Mon ami s'arrête en double file et je saute de la voiture.

Je suis inquiète! La file des étrangers est balisée mais vide.

Je pénètre dans le hall et là je suis rassurée. La file d'attente est bien là et la salle d'attente n'est quà moitié remplie.

Un vieux Monsieur d'origine maghrébine doit renouveler ses papiers et il s'est perdu de ce côté-ci u batiment.

La jeune femme à l'accueil est très typée aussi. Elle essaie d'être sympathique, de l'aider, mais celui-ci a du mal à comprendre les consignes.

Elle etcoincée entre l'humeurde la file d'attente qui s'impatiente et son envie d'apporter son concours au monsieur qui semble attirer sa sympathie. Elle s'echine à remplir ces deux taches.

Elle nous oriente avec nos tickets numérotés, tout en guidant le vieux monsieur. Elle s'appliqe consciencieusement.

[pas de doute, c'est une femme, elle peut réaliser deux choses en même temps!]

Elle reste polie , courtoise et d'humeur agréble malgré les enquiquineurs et les impatients. Mais depuis combien de temps n'ais-je pas vu un agent d'accueil aussi serviable? Très longtzmps! trop longtemps! Merci Madame ou Mademoiselle! merci d'être comme vous êtes! ne changez rien!

Restez sereine face à celui qui n'est pas au bon endroit mais veut être reçu quand même, face à celui qui vous reproche le temps d'attente alors que vous n'y êtes pour rien, face à celui qui essaie de vous apitoyer alors que vous n'avez aucun pouvoir!

Et continuez à nous sourire malgré tout! il est beau votre sourire! Il fait chaud au coeur à 9h30 dans cette jungle, et alors que moi-même je suis mal réveillée!

Première étape franchie, mon periple vient de commencer. La salle d'attente est désormais quasiment remplie et 15 personnes devraient passer avant moi. je trouve un petit coin où m'assoir. De là, j'apperçois à travers la seule vitre qui n'est pas couverte d'affiche d'autres guichets. Ce sont des petites cabines en déco bois, style années 60 ave des vitres pour protéger les agents(?). Au fonds, une masse de personne de tous style et de toutes les couleurs. C'est sans doute l'accueil des "étrangers". les affiches servent surement à nous protéger de leur vue, ou l'inverse!

Mon ami m'a rejoint. Il s'assoit à ma droite. Ainsi, je peux regarder de l'autre côté de la vitre sans avoir l'air d'être au zoo.

je dois toutefois surveiller les numéros qui défilent si je veux changer ma carte grise aujourd'hui! Je reste donc activ dans ette passivité. Je dors d'un oeil quoi. Je suis anxieuse. J'ai peur de laisser passer mon numéro! j'ai peur de ne pas avoir le temps d'atteindre le guichet à l'autre bout de la salle avant que le numéro suivant soit appelé. D'autres sont partis faire des courses ou fumer en attendant. Même mon ami a l'air cale. mais moi je suis inquiète. Je comprends comment nait la violence dans les salles d'attenteoù l'on demande de rester calme en créant de l'angoisse. Pour me rassurer, je vérifie à nouveau que j'ai tous les documents. Tous es là, je suis prête. Alors pourquoi encore attendre?

Un petit coup d'oeil de 'autre côté. Je suis égoistement rassurée: là bas la file d'attente avance encore moins vite et les incompréhznsions sont visibles alors qu'ici tout à l'air calme.

Mon ami sort son portable et nous écoutons de la musique en surveillant le compteur.

Tiens, en voilà un qui arrive de la salle d'attente d'à côté! Et en plus son numéro sort avant le mien! En fait il se dirige vers la caisse. Leur accueil est "pitoresque" mais ils intègrent notre monde lorsqu'ils sont élus, lorsqu'ils ont eux aussi le droit de rester ici et de payer. A ce moment là, ils entrent du bon côté et plus personne ne fait attention à eux.

mon tour se rapproche....c'est à moi! Je me lève et je file vite comme jamais. j'ai l'impression que je vole! Si quelqu'un se met en travers de mon chemin, je le balance sur le côté! Ca fait près de deux heures que je suis là! J'ai le numéro 29! Il est affiché! personne ne passera à ma place! La violence est là en moi! Je sents que je pourrais tuer pour ne pas perdre mon tour!

Je m'approche du guichet! J'ai le sentiment qu'il faut faire vite mais je ne comprends pas pourquoi! Je me retrouve en fae d'une femme plus agée que moi. on dirait aussi qu'elle installée plus haut que moi. peut-être pour me rappeler que c'est moi qui ai besoin d'elle et non l'inverse! Chacun doit rester à sa place.

Je lui présente tous les papiers. Elle est polie et me dit bonjour mais le sourire n'est pas compris dans le service. Elle vérifie mes documents et me confirme que tout est en règle. OUF! Mais il manque un "document de demande"! ça y est c'est l'angoisse qui revient! Je vais devoir revenir! C'est quoi ce document?Où est-ce qu'on le trouve? Tout prend d'autres proportions.... toutes ces questions se bousculent dans ma tête. L'angoisse doit se lire sur mon visage.

Puis froidement, comme si elle faisait un étude psychologique sur les réactions à ce type de situation, elle fini par me dire que je vais pouvoir leemplir ici et maintenant. incrédule, je suis oblmigée de lui demander confirmation. Finalement j'avais peut-être réussi à lui cacher mes inquiétudes mais je relache mon soulagement sans m'inquiéter de sa présence.

Je m'applique et je crois que je n'ai jamais écrit si bien en si peu de temps.

Moins de 10 minutes depuis mon installation sur la chaise et est fait. Autant d'attente pour si peu c'est frustrant. J'ai l'impression que les autres sont resté plus longtemps. Je travaerse la salle d'attente dans l'autre sens et les regads semblent étonnés de ma rapidité de passage.

Au fonds, pourquoi avons-nous attendu si longtemps? Avaient-ils préparés leurs documents? Etaient-ils clairs? Et si tout le monde avait fait un petit effort de préparation, aurions-nous attendu si ongtemps? Sans doute pas. pourtant, je ne peux pas en vouloir aux autres de ne pas penser comme moi§ En ce qu me concerne, je sus satisfaite de la rapidité de la deuxième étape.

Il me reste une ultime étape et pour cela j'ai droit à un autre ticket différent du premeir et surtout à une nouvelle attente.

Je me rassois près de mon ami. Dans la pièce d'à côté, le temps parait suspendu. Je pense à l'agent dans le bureau d'enf ace. Une jeune femme blonde, plutot jolie, contrairement au cliché de la vieille fonctionnaire aigrie, elle est plutot souriante. Mais à sa place, je trouverais le temps long. Aurais-je autant de patience face à ces gens qi ne comprennent rien? Sans doute pas!

Mais tout d'un coup, mon coeur se serre de nouveau, j'ai oublié de demander comment je vais récupérer ma carte grise. Vais-je devoir encore faire la queue pour la récupérer? Pourvu que non! Il faut que je demande absolument à la caisse!

Le numéro se rapproche. Je me lève, je suis dans les starting blocks! J'ai préparé l'argent au centime près, ainsi que la fature et la question. A vos marques, prêt.....C'est à moi et je vole de nouveau vers la caisse. Mon allure m'importe peu et rien ne peut m'arrêter! Mais là, question spontannée: est-ce que vous acceptez les espèces? Oui bien sur! Ce oui me va droit au coeur, il détend même les traits de mon visageet déclenche un sourire. ça y est je suis sereine, j'arrive au bout de mon périple! J tends à travers la citre mon argent et la facture. je me sents libérée. je demande comment recevoir ma carte grise.   La réponse est confuse. Elle me demande d'attendre et m'expliquera après. Mais après quoi?

Finalement elle encaisse et m'explique! Tout ce temps et ces explications pour me dire que je la recevrai en recommandé!

ça y est je peux sortir! C'est fini, je suis libre! Il est 11H50! J'ai perdu m matinée pour un bout de papier que je n'ai pas encore, et j'ai sentit en moi des pulsions qui ne sont pas miennes!

Si le purgatoire existe, il s'appelle sous-prfecture! Et même si un ange se déchaine à l'accueil pour alléger notre souffrance, plusieurs démons s'acharnent au guichet pour nous compliquer la vie! Et encore, moi je suis du bon côt du batiment! Les atres attendent surement encore!

Pour l'anecdote, le facteur m'a déposé la certe grise en recommandé le lendemain matin! Je n'irai pas jusqu'à dire que le facteur est plus rapide mais on ne m'empêchera pas de le penser.

 

Tags :
Category : Not specified | Comments (0) | Write a comment |

Pourquoi tant de haine? 2

Added 9/5/2012

Tags :
Category : Not specified | Comments (0) | Write a comment |

| Contact author |